OSTEOPATHIE ET DOULEUR

A l’heure où les antalgiques sont les médicaments les plus consommés par les Français, il serait peut être plus pertinent de comprendre les mécanismes de la douleur afin de mieux l’appréhender et la gérer !

GÉNÉRALITÉS :

La douleur est perçue très différemment d’une personne à une autre selon nos émotions, nos croyances, nos peurs, notre passé, notre métabolisme. D’où la nécessité d’une approche biopsychosociale de la douleur (voir après) pour nos patients atteints de douleurs chroniques.

La Nociception est la production via des capteurs (thermiques, mécaniques ou chimiques) et le transport de l’information de douleur de la périphérie vers le cerveau.

La douleur est le traitement de l’information de douleur par le cerveau. Ainsi, la douleur (output) est le résultat d’informations nociceptives (input). Il peut y avoir nociception sans douleur et douleur sans nociception. Mais la douleur perçue est toujours belle et bien réelle, quelle qu’en soit son origine. Par exemple : une douleur peut persister après la cicatrisation d’une blessure.

CHIFFRES CLÉS DES DOULEURS

30% des adultes souffrent de douleurs chroniques

Dans 2/3 des cas : les douleurs sont de modérées à sévères

7% des adultes souffrent de douleurs neuropathiques

Zones cibles : dos, cou, épaules, membres, tête, ventre

Représente un coût socio-économique élevé

A savoir :

Une étude de 2015  regroupe l’ensemble des atteintes de structures sur des personnes n’ayant pas de douleur. Il en ressortait :  que plus de 40% des personnes de 40 ans ont une saillie discale, plus de 60% des personnes de 60 ans ont de l’arthrose facettaire lombaire et 40% des personnes de plus de 80 ans ont une spondylolisthésis (glissement d’une vertèbre en avant par rapport à celle du dessous) ; et tout ceci, sans douleur… Le problème de structure ne semble pas prédisposer à  la douleur.

Les réponses immunitaires et l’inflammation interviennent dans la douleur. Inversement la douleur génère des réponses immunitaires et inflammatoires. L’inflammation constitue donc une entrée nociceptive continue entrainant une sensibilisation centrale et périphérique, des

Les Différentes Douleurs :
  • La douleur aiguë est un signal d’alarme intense d’un dysfonctionnement, d’une lésion, d’une maladie de votre organisme. Elle disparaît rapidement après son diagnostic et le traitement de sa perturbation initiale (exemple : une crampe cédera après un étirement du muscle ciblé).
  • La douleur chronique est évolutive, persiste en générale plus de 3 mois et touche jusque 25% de la population. Elle n’apporte pas d’information sur l’organisme car elle est devenue, par son ancienneté d’apparition, une véritable pathologie pouvant subsister sous forme :
    • De douleurs inflammatoires (lésions, arthrose…)
    • De douleurs neuropathiques (atteintes du système nerveux de la douleur)
    • De douleurs mécaniques (association inflammatoire et neuropathique).

Elle peut être aiguë ou chronique mais aussi :

  • nociceptive : douleur récente localisée plus ou moins référée somatique/viscérale, due à une lésion anatomique
  • nociplastique : douleur résulte d’une altération de la nociception (par des dommages tissulaires) ou soit par une maladie ou une lésion du système somato-sensoriel.
L'intégration du modèle Bio-psycho-social au sein de la douleur

En tant qu’ostéopathe, j’explique souvent que les douleurs (aigües ou chroniques) de mes patients sont causées par des phénomènes biomécaniques (blocage intervertébral douloureux, dysfonctionnement articulaires ou tissulaire, mauvaise posture répétée….). Mais cette explication reste dans un modèle bio-médical qui a aussi ses limites.

Le modèle bio-psycho-social, par son approche multidimensionnelle, nous permet de mieux comprendre, mieux aborder et soigner les douleurs de nos patients.  Selon ce modèle introduit en 1977 par le Dr Engel, la maladie mais aussi la santé sont le produit d’interaction entre des facteurs psychosociaux et biologiques (ce qui est un changement considérable de la conception de la santé, de la maladie et du patient).

Le modèle de peur-évitement montre que la douleur peut être modifiée selon l’attitude du patient :

L’attitude d’évitement, via l’esprit de catastrophisme ou de peur, donnera des comportements à la recherche de la sécurité mais inadaptés ou contreproductifs comme la conduite d’échappement (arrêt du sport, isolation) et une attention exacerbée (« j’ai toujours cette douleur, ca ne va pas, je vais toujours l’avoir… »).

L’attitude d’affrontement, via une peur faible de la douleur et une prise en charge du patient (par lui-même et par des professionnels extérieurs comme l’ostéopathe), lui permettra une libération de la douleur et donc une voie vers la guérison.

UNE DOULEUR : LE PATIENT RÉAGIT, L’OSTÉOPATHE ACCOMPAGNE

UNE DOULEUR : A VOUS DE RÉAGIR, ET VOTRE OSTÉO A VOS CÔTES

Ce modèle peut être renforcé par votre suivi ostéopathique : votre ostéopathe en rééquilibrant votre corps et en lui donnant une mobilité maximale vous encourage dans votre capacité d’adaptation, vous donne des conseils pour améliorer votre santé (exercices, postures…) et vous rassure quant à la robustesse de votre corps !

Ainsi, face à une sensation de « ma vertèbre est déplacée » « mon bassin est décalé » « je sens que mon corps va lâcher », vous avez le choix : soit être dans « je baisse les bras » ce qui entretiendra la douleur ; soit se dire « j’ai ce problème, je vais essayer de comprendre pourquoi, faire en sorte de m’aider par moi-même et par une personne extérieure  pour me donner toutes chances possibles pour supprimer/soulager cette douleur ».

Bon à savoir :

DOULEUR ET ÉMOTIONS

Notre douleur est modulée par nos peurs et nos croyances. Ainsi, si le vase a un trop plein (peur, stress, colère, nervosité…) les douleurs persisteront. D’où nos patients qui décrivent aussi des douleurs psychosomatiques : leurs corps indiquent des douleurs sur des zones non lésées afin que les patients comprennent que ces douleurs ne sont en faite que des signaux indiquant que le corps est en réel « surchauffe, qu’il est au bout de ses capacités actuellement ».

En tant que thérapeute, j’intègre ce modèle bio-psycho-social dans ma prise en charge ostéopathique pour accompagner au mieux mes patients.

hand-love

DOULEUR : QUE FAIT MON OSTÉOPATHE POUR M’AIDER ?

« Les exercices physiques et la prise en charge de la douleur (sensibilisation centrale et chronique) doivent être combinés à des approches psychosociales car l’interaction avec les caractéristiques psychologiques et les facteurs psychosociaux est cruciale ». PAUL HODGES

L’ostéopathe, pendant le temps d’anamnèse en début de séance, recherche l’origine de votre douleur en analysant quel type de douleur il s’agit, sa localisation, son histoire (son mode d’apparition, dans quel contexte…). Ses hypothèses de douleur une fois posées, le thérapeute via des tests et des techniques adaptées à votre douleur, redonne une mobilité et un équilibre (via le principe d’auto-guérison du corps) à l’ensemble de votre organisme.

L’ostéopathie m’aide à :

  • Sentir et comprendre ce qui se passe dans mon corps ;
  • Changer la perception de ma douleur en retrouvant de la mobilité ;
  • Recevoir des outils pour changer le contexte ;
  • Comprendre qu’elle n’essaye pas de corriger mon corps mais elle donne de nouvelles options de mouvement.

Le traitement ostéopathique étant une confiance entre le thérapeute et le patient, vos douleurs ne cesseront qu’avec un investissement ENTIER du patient dans la prise en charge de sa problématique. Comme je le dis toujours au cabinet : n’attendez pas que l’ostéopathe fasse des miracles, c’est ensemble que nous pouvons y arriver mais c’est la part du patient est 80% dans ce travail !

L’OSTÉOPATHIE, UNE PRÉVENTION DES DOULEURS

L’OSTÉOPATHIE, UNE PRÉVENTION DES DOULEURS

L’ostéopathe intervient également de façon préventive par rapport aux douleurs. Bien souvent, et à tort, nos patients nous consultent quand ils ont déjà mal et ce depuis plusieurs mois en général.

Une fois que vous avez lu cet article, vous comprenez aisément qu’il est plus intéressant de venir chez votre ostéopathe 2 fois dans l’année à titre de prévention pour optimiser votre santé en faisant un check-up plutôt que de venir quand la douleur est installée et que tout le corps s’adapte alors.

Pour vous, il s’agira d’un investissement sur VOUS (quoi de mieux ?), sur VOTRE SANTE (très importante !) et sur VOTRE TEMPS (car oui 2 séances ostéopathiques dans l’année évitent des séances ou des maux chroniques qui reviendront bien plus que 2 fois dans l’année). D’autant plus que les mutuelles remboursement de plus en plus les actes ostéopathiques.   Alors si vous preniez votre bien-être en main ?

PLURIDISCIPLINAIRE

PLURIDISCIPLINAIRE

Bien que vous devez être l’acteur(rice) principal(e) de votre bien-être, vous n’êtes pas seul(e) face à vos douleurs. Une équipe de thérapeutes et de professionnels peuvent vous accompagner pour permettre une meilleure prise en charge de vos douleurs et acquérir un équilibre complet.

Je travaille, en ce sens, activement main dans la main avec :

  • Christine HUSTACHE, naturopathe : la naturopathie pourrait baisser vos douleurs via un rééquilibrage alimentaire adapté aux douleurs neuropathiques chroniques et douleurs inflammatoires, via la phytothérapie, via la gestion des émotions et l’acceptation de la douleur.
  • Dr Géraldine DANTIN-GAIRARD, acupunctrice : l’acupuncture permet de relâcher les zones en lien avec le neurologique, les fasciae, les tissus, le digestif…
  • Marion SAUNIER, psychologue : pour gérer les douleurs chroniques en lien avec des émotions ou événements marquants.
  • Claire CANIVENQ, sophrologue : pour vous permettre de mieux appréhender votre corps (souvent ressenti comme “ennemi”), travailler la respiration et gérer la douleur.
  • Kévin POULETTE, praticien PNL et hypnose Ericksonienne : ce praticien peut être amené à vous aider dans vos douleurs chroniques via la gestion des émotions, le stress, l’anxiété, le gain de confiance en soi, le travail des phobies entre autre.

Retrouvez plus d’information dans la page Réseau & Ateliers.

Atonama B
Atonama B
2020-11-21
Avis vérifié
Manon Garioud m'a permis de me soulager de mes douleurs pelviennes dues à l endometriose en quelques séances. Spécialisé sur le sujet, elle utilise des méthodes douces et efficaces et apporte des conseils multiples pour soulager rapidement les douleurs.
Juliette H
Juliette H
2020-11-01
Avis vérifié
Alicia Lbd
Alicia Lbd
2020-10-12
Avis vérifié
je suis venue consulter pour un problème de mâchoire, je recommande vivement Manon Garioud, elle est très professionnelle, efficace et à l'écoute
Anne Darsau
Anne Darsau
2020-10-07
Avis vérifié
Un professionnalisme hors pair, une écoute incroyable, Mme Garioud est une excellente ostéopathe, d'un naturel rassurant, d'une extrême douceur, allez y les yeux fermés ! Je recommande au delà des 5 étoiles !
Melouka Melouk
Melouka Melouk
2020-10-07
Avis vérifié
Très bonne professionnelle. Je la recommande chaudement. Pédagogue, efficace et sympa. J'ai suivi ses conseils pour le quotidien et je constate de vrais améliorations.
Clémence De Freitas
Clémence De Freitas
2020-09-22
Avis vérifié
Après avoir fais plusieurs osteopathe elle est de loin la meilleure de toute très gentille et prend le temps necessaire , je souffrais énormément de la mâchoire depuis 10 ans , en 2 séances les résultats sont surprenants, je la recommande vivement.
Cec N
Cec N
2020-09-22
Avis vérifié
Excellente adresse !! Des soins spécifiques dans des spécialités rares dans la profession, bref, des mains en or et en prime des conseils pour le quotidien ! Toujours à l'heure, cette thérapeute assure en plus le suivi de consultation par mail avec rappel des conseils et exercices utiles pour continuer de progresser à la maison.... Je recommande !!
Camille Simaniva
Camille Simaniva
2020-09-06
Avis vérifié
Manon Garioud est la première personne à avoir su déceler certains dysfonctionnements qui me causait des douleurs pelviennes chroniques avec pollakiurie depuis 3 ans. Sans porter aucun jugement elle a su prendre le temps de m’écouter et de m’expliquer chaque points que nous allions travailler. Grâce à toutes ses compétences j’arrive enfin pour la première fois à retrouver une << vie normale>>. C’est une véritable professionnelle.
Maëlle Massimo
Maëlle Massimo
2020-08-24
Avis vérifié
Je consulte Manon depuis plusieurs années et à chaque fois le même bien-être en sortant de la séance et ceci pendant plusieurs semaines ensuite
Réjane Gaonac'h
Réjane Gaonac'h
2020-08-18
Avis vérifié

RÉFÉRENCES DE L'ARTICLE

AUTRES ARTICLES

AUTRES ARTICLES

MES 14 CONSEILS POUR MIEUX VIVRE LA MENOPAUSE
COMMENT MIEUX VIVRE SA MENOPAUSE AVEC L’OSTEOPATHIE ?
MES 18 CONSEILS POUR VOTRE FIBROMYALGIE
LA PRISE EN CHARGE OSTEOPATHIQUE DE LA FIBROMYALGIE
MES 15 CONSEILS POUR VOTRE MAL DE DOS
DOULEURS DE DOS : POURQUOI ET QUAND VOIR UN OSTEOPATHE ?
error: Content is protected !!

Dr Géraldine Dantin-Gairard

Acupunctrice

Ostéopathie et Acupuncture, une alliance efficace

Nos deux professions se complètent par sa vision globale de la personne. Nous établissons ensemble un traitement multidisciplinaire spécifique à la problématique de notre patient pour l’aider selon différents niveaux (physique, émotionnel, tissulaire…). 

L’acupuncteur regardera les endroits clés énergétiques du corps et l’ostéopathe s’occupera plus de la mécanique (dit « somatique »).

Nous travaillons main dans la main sur : 

  • Les douleurs aigues et chroniques, 
  • Les douleurs vives et/ou inexpliquées ;
  • Les troubles respiratoires et ORL ;
  • Les troubles de fertilité chez l’homme et la femme ;
  • Les troubles digestifs, urinaires et gynécologiques ;
  • Les troubles anxiodépressifs, le stress, le burn-out, la dépression et les troubles émotionnels…

Pour obtenir des résultats plus durables ou complets l’acupuncteur référera le patient chez l’ostéopathe, et inversement ou les deux approches seront envisagées dans le même temps pour optimiser la récupération du patient.

N’attendez plus pour aller mieux !

Liens  : 


« L'acupuncture - une médecine ancestrale au service de notre santé »


« C'est pas sorcier - Ostéopathie, acupuncture : comment ça marche ? »


Prendre rendez-vous

CHRISTINE HUSTACHE

NATUROPATHE

Je travaille depuis plus d’un an et demi avec Christine HUSTACHE, naturopathe. 

Pourquoi ? Parce ce que l’ostéopathie et la naturopathie sont deux thérapies 100% complémentaires par leur vision holistique du patient ! Mieux encore, la naturopathie peut intervenir là où se trouvent les limites de l’ostéopathie et inversement!

La Naturopathie et ses bienfaits…

La naturopathie connait un essor ces dernières années.  Tout comme l’ostéopathie, la naturopathie prend en considération tous les aspects de la personne replacée dans son environnement et cherche à agir, non pas sur le symptôme, mais sur sa cause et même la cause de la cause !

Médecine avant tout préventive, la naturopathie vise à maintenir et/ou rétablir la santé par des moyens naturels grâce à 3 piliers majeurs :  la nutrition, l’exercice physique et la gestion des émotions.

Lors d’une séance naturopathique, Christine établit un bilan révélant votre niveau de vitalité, vos surcharges/carences, vos déséquilibres. Puis, elle vous donnera des conseils qui VOUS seront adaptés, afin de rétablir et renforcer vos capacités d’auto-guérison et vous ramener vers un bien-être total. 

Une équipe à vos côtés :

Nos deux professions permettent de prendre en charge, autant du point de vue de «l’extérieur » (ostéopathie) que de « l’intérieur »(naturopathie) les altérations et indications suivantes :

  • L’accompagnement de la grossesse, le post partum, visite périnatale du nourrisson,
  • L’accompagnement d’états dépressifs, le stress, l’anxiété, certains troubles du sommeil et de l’attention…
  • Troubles vasculaires : hémorroïdes, congestion veineuse, œdèmes, jambes lourdes…
  • Troubles digestifs : dysbiose intestinale, constipation, diarrhée, ballonnement, RGO, troubles hépato-biliaires, candidose…
  • Troubles gynéco-urinaires : cystites, troubles de fertilité, l’énurésie, douleurs de cycles, ménopause, andropause, trouble érectile, endométriose …
  • Douleurs pelvi-périnéales : névralgie pudendale, névralgie clunéale, syndrome myofascial du périnée/bassin, douleur de rapport sexuel, vaginisme…
  • Troubles respiratoire et ORL : asthme, allergies, rhinites, sinusites, vertiges, migraines, céphalée, acouphène, douleur de mâchoire…
  • Le suivi sportif : optimisation des entrainements, compétitions, récupérations, stratégie alimentaire 
  • La prévention : la possibilité du bien vieillir et du « mieux » être de manière générale.

Autres actions de la naturopathie : 

• Le sevrage tabagique, désordres et intolérances alimentaires, prise en charge obésité

• Les déséquilibres hormonaux, syndrome de fatigue chronique, gestion du sommeil,

• La réflexologie plantaire, drainage lymphatique bien être, massage « DETOX »


Lien vers son site


Prendre rendez-vous

KEVIN POULETTE

PRATICIEN EN HYPNOSE ET PNL

Depuis 2019, je travaille en équipe avec Kévin Poulette, diplômé d'une licence en psychologie et certifié en hypnose Ericksonnienne et en PNL de l’école Psynapse. Installé dans un cabinet à Montsevroux et se déplaçant sur tout Le Grand Lyon depuis le 1er avril 2017, Kévin Poulette est spécialisé dans l'accompagnement par l'hypnose et la PNL

  • L’hypnose Ericksonienne est une technique qui vous accompagne pour l’accomplissement d’objectifs personnels.
  • La PNL (Programation Neuro-Linguistique), quant à elle, est une technique d’approche qui aide les personnes à atteindre leurs objectifs. La PNL vient donc en complément. Quand l’hypnose s’adresse à l' inconscience, la PNL vous fait travailler de manière consciente.

Les 2 méthodes sont cependant plus que complémentaires. En effet, elles peuvent être abordées de manière indépendante l’une de l’autre, puisqu’elles possèdent toutes deux leur propre efficacité. Cependant, ils ne seront que plus efficaces en coopération avec d'autres outils thérapeutiques tels que l'ostéopathie, la sophrologie etc.

Quels sont les objectifs que l'hypnose et la PNL peuvent vous permettre d'accomplir :

  • gestion des émotions
  • arrêt du tabac
  • deuil
  • gain de confiance en soi
  • angoisse et anxiété
  • phobies
  • et beaucoup d'autres

Lien vers son site