A ce jour, il n’existe pas de remède miracle pour guérir de la fibromyalgie. Mais il existe différents domaines et astuces pour vous aider à mieux vivre votre maladie.

Le suivi médical

Avant tout, je vous recommande d’effectuer un suivi médical avec votre médecin traitant ou un spécialiste pour établir si possible le diagnostic de fibromyalgie et établir un traitement médical adapté si besoin. Le suivi médical permet également de voir comment vous évoluez dans le temps, si vos symptômes changent et si vos traitements vous aident ou non.

L’aspect auto-immun de la fibromyalgie devra donc être exploré par votre médecin via l’analyse de facteurs environnementaux (pollutions), ou médicamenteux (vaccinations avec trace d’aluminium) … Pensez également à vous tourner vers les centres anti-douleur qui accueillent de plus en plus de fibromyalgiques.

L'ostéopathie

L’ostéopathie permet d’équilibrer l’ensemble de votre corps par des techniques douces afin de vous apporter une meilleure mobilité, une diminution de l’inflammation tissulaire et des douleurs.

La Kinésithérapie

Les massages et la pressothérapie donnent de bons résultats chez les fibromyalgiques en drainant le système lymphatique. 

Le Sport : une arme clé !

Je ne vous demande pas ici d’effectuer une activité physique intense mais de garder un sport régulier, même de faible intensité. Le sport est le premier allié lors de douleur chronique car il permet de libérer de l’endorphine qui est l’hormone anti-douleur par excellence. Marche active, marche nordique, natation, yoga, Tai-chi… à vous de choisir un sport qui vous convient et qui soit adapté à vos douleurs.

L’arrêt de sport risque d’entretenir l’inflammation, la raideur articulaire et tissulaire de vos muscles, ligaments et tendons.

Etirements : des amis qui vous veulent du bien !

Je sais que le mot « étirements » est difficile à concevoir pour mes patients fibromyalgiques. Votre corps est déjà en feu sans rien faire et subi déjà bien assez en faisant pourtant que de simples activités du quotidien.

Mais les étirements effectués sur du long terme de manière progressive vous amèneront une diminution de la douleur ; une meilleure qualité tissulaire (muscles, tendons…), une baisse de l’inflammation et une meilleure mobilité globale.

Faites des étirements quotidiens, doux, sans forcer, sur l’ensemble de votre corps, et en prenant le temps sur vos zones les plus complexes. Attention, les étirements peuvent être sensibles mais ne doivent pas faire mal. Pensez à faire ceci matin et soir pour bien vous déverrouiller.

Les massages, que ça fait du bien !

Les massages, comme expliqués avant, peuvent vous soulager quotidiennement et en cas de crises.

Vous pouvez utiliser une huile neutre (huile de sésame, huile d’amande douce) mélangée à quelques gouttes d’huile essentielle (huile de gaulthérie ou de menthe poivrée ou de camomille) et masser vos zones douloureuses en restant 5 minutes par zone environ. Pour toute posologie et recommandation, pensez à consulter un professionnel pour les huiles essentielles.

Chaud ou/et Froid ?

Le chaud est un myorelaxant naturel. Vous pouvez utiliser une bouillotte, entourée d’un linge et appliquer celle-ci le soir par exemple 10 minutes sur les zones douloureuses. De même, il existe des patchs chauffants pouvant être portés plusieurs heures par jour et diffusant des huiles essentielles pour diminuer vos douleurs.

Le froid est un anti-inflammatoire et un antalgique naturel. Lors de crise intense de fibromyalgie, vous pouvez appliquer un pack de glace ou des poches de gel froides entourées d’un linge sur les zones douloureuses.

Le Sommeil : le meilleur temps pour récupérer

Les troubles du sommeil sont des symptômes de la fibromyalgie mais entrainent également une faiblesse du corps par un manque d’énergie globale et une fatigue chronique. Pensez à dormir suffisamment, dans un lit et avec un oreiller bien adaptés, planifiez des siestes si besoin.

Le sommeil est le temps où nous récupérons de manière optimale afin de mieux démarrer le lendemain : sans essence, la voiture ne peut fonctionner !

La Zen attitude

Les massages, comme expliqués avant, peuvent vous soulager quotidiennement et en cas de crises.

Vous pouvez utiliser une huile neutre (huile de sésame, huile d’amande douce) mélangée à quelques gouttes d’huile essentielle (huile de gaulthérie ou de menthe poivrée ou de camomille) et masser vos zones douloureuses en restant 5 minutes par zone environ. Pour toute posologie et recommandation, pensez à consulter un professionnel pour les huiles essentielles.

Je suis malade mais je reste actif(ve) et sociable

Cette maladie tend à vous isoler, autant physiquement que mentalement. Il faut éviter tout repli sur soi et maintenir une vie sociale en sortant, en côtoyant des amis pour penser à autre chose et en parler si besoin. Un suivi psychologique et/ou psychiatrique peuvent également vous aider en complément.

Les cures thermales

Si vous n’avez pas de contre-indication à la chaleur ou troubles vasculaires, les piscine chauffées, le hammam, les cures thermales, la balnéothérapie avec une gymnastique douce en piscine avec un kiné permettent de relaxer les muscles et de participer à la sécrétion de sérotonine.

L’acupuncture

Cette discipline peut agir sur les douleurs articulaires, musculaires, vasculaires, lymphatiques et peut atténuer vos troubles de l’humeur (stress, fatigue…) ; tout en restant une thérapie très douce. 

D’autres approches

la sophrologie, la musicothérapie, un lit hydromassant, la luminothérapie…

Hydratation

L’eau permet à votre corps de s’équilibrer et de fonctionner. Pensez à boire de l’eau régulièrement au cours de votre journée, environ 1.5L d’eau/jour est recommandé.

Alimentation, je privilégie :

Fruits (surtout les agrumes pour la vitamine C), légumes crus, huitres, persil, oméga 3 (huile de colza ou de lin), épinards, myrtilles, noix de coco, miel, gingembre, cerise, piments, ail.

Alimentation, j’évite :

L’aspartame, le glutamate, les sucres raffinés, les excitants (café, thé), les produits laitiers, les charcuteries ou viandes rouges, les aliments contenant du gluten (potentielle baisse de la fatigue si vous les éliminez), les aliments contenant de la levure (aggravant les douleurs articulaires), légumes de la famille des Solanacées (pommes de terre, tomates, aubergines, poivrons, etc.), la junk food !

Des compléments alimentaires pour vous booster :

Magnésium (complément énergétique et relaxant nerveux et musculaire), la vitamine C (stimulant le système immunitaire, lutte contre la fatigue et l’inflammation), Silicium organique (pour régénérer le collagène), Huile de périlla (pour restaurer la fluidité des membranes cellulaires –  1 cuillerée à café avant les deux repas).

Homéopathie :

  • Colocynthis pour les douleurs articulaires;
  • Arsenicum Album en 4 Ch pour l’agitation, les brûlures, l’anxiété;
  • Hypericum 30 CH : 5 granules chaque matin;
  • Alumina en 12 Ch pour la fatigue chronique;
  • Rhus toxicodendron 15 CH : pour le stress et l’irritabilité;
  • Ferrum Metallicum pour les douleurs aux épaules ;
  • N’oubliez pas de demander la posologie à votre pharmacien ou à un professionnel médical !
error: Content is protected !!

Dr Géraldine Dantin-Gairard

Acupunctrice

Ostéopathie et Acupuncture, une alliance efficace

Nos deux professions se complètent par sa vision globale de la personne. Nous établissons ensemble un traitement multidisciplinaire spécifique à la problématique de notre patient pour l’aider selon différents niveaux (physique, émotionnel, tissulaire…). 

L’acupuncteur regardera les endroits clés énergétiques du corps et l’ostéopathe s’occupera plus de la mécanique (dit « somatique »).

Nous travaillons main dans la main sur : 

  • Les douleurs aigues et chroniques, 
  • Les douleurs vives et/ou inexpliquées ;
  • Les troubles respiratoires et ORL ;
  • Les troubles de fertilité chez l’homme et la femme ;
  • Les troubles digestifs, urinaires et gynécologiques ;
  • Les troubles anxiodépressifs, le stress, le burn-out, la dépression et les troubles émotionnels…

Pour obtenir des résultats plus durables ou complets l’acupuncteur référera le patient chez l’ostéopathe, et inversement ou les deux approches seront envisagées dans le même temps pour optimiser la récupération du patient.

N’attendez plus pour aller mieux !

Liens  : 


« L'acupuncture - une médecine ancestrale au service de notre santé »


« C'est pas sorcier - Ostéopathie, acupuncture : comment ça marche ? »


Prendre rendez-vous

CHRISTINE HUSTACHE

NATUROPATHE

Je travaille depuis plus d’un an et demi avec Christine HUSTACHE, naturopathe. 

Pourquoi ? Parce ce que l’ostéopathie et la naturopathie sont deux thérapies 100% complémentaires par leur vision holistique du patient ! Mieux encore, la naturopathie peut intervenir là où se trouvent les limites de l’ostéopathie et inversement!

La Naturopathie et ses bienfaits…

La naturopathie connait un essor ces dernières années.  Tout comme l’ostéopathie, la naturopathie prend en considération tous les aspects de la personne replacée dans son environnement et cherche à agir, non pas sur le symptôme, mais sur sa cause et même la cause de la cause !

Médecine avant tout préventive, la naturopathie vise à maintenir et/ou rétablir la santé par des moyens naturels grâce à 3 piliers majeurs :  la nutrition, l’exercice physique et la gestion des émotions.

Lors d’une séance naturopathique, Christine établit un bilan révélant votre niveau de vitalité, vos surcharges/carences, vos déséquilibres. Puis, elle vous donnera des conseils qui VOUS seront adaptés, afin de rétablir et renforcer vos capacités d’auto-guérison et vous ramener vers un bien-être total. 

Une équipe à vos côtés :

Nos deux professions permettent de prendre en charge, autant du point de vue de «l’extérieur » (ostéopathie) que de « l’intérieur »(naturopathie) les altérations et indications suivantes :

  • L’accompagnement de la grossesse, le post partum, visite périnatale du nourrisson,
  • L’accompagnement d’états dépressifs, le stress, l’anxiété, certains troubles du sommeil et de l’attention…
  • Troubles vasculaires : hémorroïdes, congestion veineuse, œdèmes, jambes lourdes…
  • Troubles digestifs : dysbiose intestinale, constipation, diarrhée, ballonnement, RGO, troubles hépato-biliaires, candidose…
  • Troubles gynéco-urinaires : cystites, troubles de fertilité, l’énurésie, douleurs de cycles, ménopause, andropause, trouble érectile, endométriose …
  • Douleurs pelvi-périnéales : névralgie pudendale, névralgie clunéale, syndrome myofascial du périnée/bassin, douleur de rapport sexuel, vaginisme…
  • Troubles respiratoire et ORL : asthme, allergies, rhinites, sinusites, vertiges, migraines, céphalée, acouphène, douleur de mâchoire…
  • Le suivi sportif : optimisation des entrainements, compétitions, récupérations, stratégie alimentaire 
  • La prévention : la possibilité du bien vieillir et du « mieux » être de manière générale.

Autres actions de la naturopathie : 

• Le sevrage tabagique, désordres et intolérances alimentaires, prise en charge obésité

• Les déséquilibres hormonaux, syndrome de fatigue chronique, gestion du sommeil,

• La réflexologie plantaire, drainage lymphatique bien être, massage « DETOX »


Lien vers son site


Prendre rendez-vous

KEVIN POULETTE

PRATICIEN EN HYPNOSE ET PNL

Depuis 2019, je travaille en équipe avec Kévin Poulette, diplômé d'une licence en psychologie et certifié en hypnose Ericksonnienne et en PNL de l’école Psynapse. Installé dans un cabinet à Montsevroux et se déplaçant sur tout Le Grand Lyon depuis le 1er avril 2017, Kévin Poulette est spécialisé dans l'accompagnement par l'hypnose et la PNL

  • L’hypnose Ericksonienne est une technique qui vous accompagne pour l’accomplissement d’objectifs personnels.
  • La PNL (Programation Neuro-Linguistique), quant à elle, est une technique d’approche qui aide les personnes à atteindre leurs objectifs. La PNL vient donc en complément. Quand l’hypnose s’adresse à l' inconscience, la PNL vous fait travailler de manière consciente.

Les 2 méthodes sont cependant plus que complémentaires. En effet, elles peuvent être abordées de manière indépendante l’une de l’autre, puisqu’elles possèdent toutes deux leur propre efficacité. Cependant, ils ne seront que plus efficaces en coopération avec d'autres outils thérapeutiques tels que l'ostéopathie, la sophrologie etc.

Quels sont les objectifs que l'hypnose et la PNL peuvent vous permettre d'accomplir :

  • gestion des émotions
  • arrêt du tabac
  • deuil
  • gain de confiance en soi
  • angoisse et anxiété
  • phobies
  • et beaucoup d'autres

Lien vers son site